Lombalgie causes et symptômes

Lombalgie : causes et symptômes

Lombalgie causes et symptômes: La lombalgie correspond à une douleur localisée au niveau des vertèbres lombaires. Cette affection est extrêmement courante dans la population. On estime que 4 personnes sur 5 souffriront au moins une fois de lombalgie dans leur vie. Contrairement à ce que l’on peut penser, c’est le mouvement qui soigne. Il permet de réparer et d’entretenir le muscle, et de permettre aux ligaments de retrouver leur souplesse. Ainsi, après quelques jours de repos, il faut rapidement reprendre les activités habituelles. Lombalgie causes et symptômes. Cliquez ICI pour découvrir un remède 100% naturel pour guérir la lithiase biliaire

Pour plus d’information cliquez sur ALLO DOCTEUR

 

Définition de la lombalgie

La lombalgie correspond à une douleur localisée au niveau des vertèbres lombaires. Pour les douleurs concernant les vertèbres localisées au-dessus de la D12, on parle de dorsalgies. Leurs causes, mécanismes et traitements sont différents de la lombalgie.

Les douleurs causées par une lombalgie peuvent irradier jusqu’aux fesses, à l’arrière des cuisses, et jusque derrière les genoux.

On différencie deux types de lombalgies :

  1. les lombalgies dues à une maladie (scoliose, spondylarthrite ankylosante par exemple), ou lombalgies symptomatiques ou spécifiques;
  2. les lombalgies “seules” ou lombalgies communes.

Selon leur durée, il existe trois types de lombalgies communes :

  1. Chronique qui est une lombalgie installée depuis plus de 3 mois ;
  2. Aigüe, d’une durée inférieure à 6 semaines. On parle de lombalgie subaigüe jusqu’à 12 semaines ;
  3. Récurrente ou récidivante. Elle correspond à une succession d’épisodes aigus, survenant plus ou moins régulièrement, et se répétant sur des durées allant de quelques mois à plusieurs années.

Selon les patients, le retentissement de la douleur sur la vie quotidienne et donc sa prise en charge varient de façon importante. Lombalgie causes et symptômes

Les origines d’une douleur lombaire sont multiples. Parmi elles, figure souvent les efforts excessifs ou les mouvements brutaux. Il est vrai que certains mouvements peuvent déclencher la lombalgie, cependant, beaucoup d’entre elles surviennent sans qu’aucun mouvement spécifique n’ai été réalisé. Ce que l’on nomme couramment un « faux mouvement » ne correspond en réalité qu’a un simple mouvement de la vie quotidienne. Lombalgie causes et symptômes

Dans la plupart des cas, un lumbago est la conséquence de lésions musculaires, ligamentaires ou tendineuses permettant le soutien et le bon fonctionnement de la colonne vertébrale. Lombalgie causes et symptômes

Plusieurs facteurs peuvent favorisent la survenue de ce trouble :

  • L’âge. En effet, les lombalgies augmentent avec l’âge ;
  • La sédentarité et le manque d’activité physique. Les muscles se relâchent et ne sont plus suffisamment forts pour jouer leur rôle de maintien. Finalement, c’est en entretenant la musculature du dos que les maux de dos peuvent être prévenus ;
  • Les contraintes causées par l’activité professionnelle ou de loisir. Par exemple en cas de mauvaises postures, de chutes, de vibrations ou d’inactivité physique ;
  • Les facteurs psychosociaux dont la dépression, l’insatisfaction professionnelle, etc. Lombalgie causes et symptômes

Les symptômes de la lombalgie

La lombalgie, ou plus communément le « mal au dos » ou « tour de rein » correspond à une vive douleur au niveau des lombaires, dans le bas du dos. Une sensation de blocage ou des difficultés à réaliser certains mouvements peuvent aussi être présentes.

L’intensité de la douleur ressentie varie d’un patient à un autre. Elle peut aller de la gêne modérée à la douleur insupportable. Lombalgie causes et symptômes

 

Les causes de la lombalgie

Concernant la lombalgie commune, la douleur lombaire peut avoir des origines multiples :

  • Effort excessif ;
  • Mouvement brutal ou extrême ;
  • Posture maintenue trop longtemps ;
  • Perte d’élasticité des disques intervertébraux (chez les personnes de plus de 50 ans) ;
  • Pathologies comme l’arthrite ou l’arthrose.

Les lombalgies symptomatiques, quant à elles, sont révélatrices d’affections plus rares méritant d’être reconnues précocement (scoliose, fracture d’une vertèbre, spondylarthrite ankylosante…).

À noter : l’arthrose lombaire (lombarthrose) est la cause la plus fréquente de lombalgies chroniques.

 

Facteurs de risque

Il existe plusieurs facteurs de risque des lombalgies communes :

  • Les efforts répétés ;
  • Les antécédents de traumatisme ;
  • Les vibrations ;
  • Le tabagisme ;
  • L’alcoolisme ;
  • Les antécédents de maladies psychosomatiques ;
  • L’insatisfaction au travail est un facteur essentiel augmentant la fréquence et le risque de chronicité.

Les lombalgies communes sont accentuées par le port de charge, les efforts, la station debout, la station assise prolongée. Il existe également une exacerbation des douleurs par les efforts de toux, ou de défécation. Lombalgie causes et symptômes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici
Bonjour,
Laissez nous un message . Nous sommes là pour vous aider.