Maladie de Parkinson causes et symptôme

Maladie de Parkinson : causes et symptômes

Maladie de Parkinson causes et symptôme. La maladie de Parkinson est une maladie chronique, d’évolution lente et progressive, dont le début est insidieux et l’évolution intermittente. Les symptômes ne touchent d’abord qu’un côté (droit ou gauche). Ce n’est que dans un deuxième temps qu’ils deviennent bilatéraux, mais ils restent toujours asymétriques (plus prononcés d’un côté que de l’autre).

La maladie se caractérise par l’association des trois symptômes du syndrome parkinsonnien : tremblement, akinésie (lenteur des mouvements) et rigidité. Mais ces trois symptômes ne sont pas forcément tous présents en même temps. Chacun peut être d’intensité variable, l’un ou l’autre pouvant prédominer et d’autres symptômes sont souvent associés. Maladie de Parkinson causes et symptôme

Cliquez ICI pour découvrir une recette contre la Diabète chronique

Pour plus d’information cliquez sur ALLO DOCTEUR

 

Les causes de la maladie de Parkinson

Les causes précises de la maladie de Parkinson sont encore méconnues. Actuellement, les spécialistes penchent pour une origine multifactorielle de la maladie. Maladie de Parkinson causes et symptôme

Une prédisposition héréditaire semble indiquée par l’existence de familles où la maladie de Parkinson est plus fréquente que dans l’ensemble de la population, en particulier pour les formes les plus précoces de la maladie.

Des facteurs liés à l’environnement sont également suspectés, en particulier le rôle déclencheur d’une exposition répétée à certains métaux lourds (plomb, manganèse, cuivre) ou à certains pesticides et autres polluants. Le rôle d’une exposition prolongée à certains herbicides (en particulier chez des personnes présentant une prédisposition génétique) est de plus en plus communément admis : cette maladie est plus fréquente en milieu rural. Récemment, un agriculteur atteint de maladie de Parkinson a été reconnu comme atteint d’une maladie professionnelle par la justice. Maladie de Parkinson causes et symptôme

Certaines maladies proches de la maladie de Parkinson (syndromes parkinsoniens) ont pu être rattachées à des substances toxiques : par exemple, le MPTP (un contaminant présent dans une drogue récréative illicite) ou des décoctions de feuilles et de racines de corossol (une plante utilisée en phytothérapie dans les Caraïbes).

Les symptômes de la maladie de Parkinson

Le début de la maladie est insidieux et la progression lente : réduction de l’activité, fatigabilité anormale, douleurs mal localisées, difficultés d’écriture, tremblement d’une main, raideur fluctuante, etc. Maladie de Parkinson causes et symptôme

Progressivement, les autres signes de la maladie de Parkinson vont apparaître avec les trois symptômes moteurs qui caractérisent la maladie, aussi appelés triade parkinsonienne : l’akinésiel’hypertonie et les tremblements au repos.

L’akinésie (ou le ralentissement des mouvements)

L’akinésie est définie par la rareté, la difficulté d’initiation et la lenteur du mouvement. Elle touche notamment la marche : le démarrage est difficile, parfois en piétinant sur place, puis avec de petits pas, les pieds « collés » au sol, les bras immobiles ne se balançant plus, le dos courbé en avant, le cou raide. Le démarrage est parfois paradoxalement facilité par la présence d’un obstacle devant le patient.

Parfois, le blocage survient après le démarrage, le patient étant alors brutalement arrêté, tout-à-coup incapable d’avancer, les pieds collés au sol : c’est le phénomène d’enrayage cinétique. L’akinésie se remarque souvent précocement durant l’écriture, qui devient plus difficile et de taille réduite (on parle de micrographie). Le visage aussi est touché, avec des traits figés, peu expressifs, un regard fixe.

La parole est rare, mal articulée, monotone. Tous les gestes, mais aussi la voix, sont rares et lents. L’akinésie est donc responsable d’une perte des mouvements automatiques, inconscients : le patient doit commander consciemment la plupart de ses mouvements, même ceux qui s’effectuent sans que l’on y pense en temps normal. Maladie de Parkinson causes et symptôme

L’hypertonie (ou la rigidité musculaire)

L’hypertonie est dite de type extrapyramidale. C’est une rigidité, une raideur des membres et de l’axe (le rachis), que l’on constate en mobilisant les articulations du patient, à qui l’on demande d’être le plus passif et le plus relâché possible. On observe alors une résistance involontaire à la mobilisation (par exemple la flexion-extension du poignet), résistance qui disparaît et réapparaît par à-coups successifs au cours du mouvement : c’est le phénomène dit de la roue dentée. Cette rigidité tend à fixer les membres dans la position qu’on leur impose.

Le geste n’est alors plus fluide mais saccadé. Cependant, la rigidité musculaire n’est pas due à une absence de sollicitation des muscles mais bien au contraire à une exagération du tonus musculaire. Maladie de Parkinson causes et symptôme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici
Bonjour,
Laissez nous un message . Nous sommes là pour vous aider.